Protéger les agents de service


Depuis de nombreuses années, Jean-Philippe Leloup est agent de maîtrise à la Mairie de Bellengreville, traversée par une nationale à grande circulation qui met sans cesse en danger les agents de service.


La sécurité des agents et des équipes

“Concerné par divers incidents antérieurs comme des rétroviseurs arrachés, le recul d’un véhicule ou d’une équipe en raison du trafic de poids- lourds à haute vitesse, et autres situations à haut risque, j’ai été interpellé sur un chantier voisin par la puissance lumineuse d’une rampe de signalisation.

J’ai alors pris rapidement l’initiative de consulter Sirac et ai fait ainsi la connaissance de Laurent Brechignac qui m’a analysé la situation”.

Il a pour mission d’optimiser la sécurité des agents et des équipes actives aux tâches le long de la nationale, à l’entretien des espaces verts, mais aussi à l’occasion de festivités, carnavals et autres d’événements.

Chaque cas de figure est étudié et malgré qu’il s’agisse d’une petite mairie, Jean-Philippe Leloup, avec la complicité de son maire opte pour des solutions optimales de sécurité. Au final l’équipement est configuré sur mesure pour convenir au plus précis: des rampes lumineuses full LED dont l’une avec messages audio pré-enregistrés très utiles lors de festivités et autres évènements; une lon- gueur adaptée au gabarit d’un camion-benne avec une enseigne lumineuse personnalisée et pas moins de huit petits feux puissants Nanoled dans la calandre d’une telle masse !

Il faut réaliser que lorsqu’il y a eu accident, c’est à l’équipe de la Mairie qu’il incombe de dégager la chaussée, d’emporter dans sa benne les débris de verre et de carrosserie tout en canalisant les usagers pour éviter un sur-accident.

Pour ce faire, les hommes procèdent simultanément à l’aide de deux véhicules: l’un à l’entrée de la zone et l’autre à la sortie afin de signaler et protéger le fourgon occupé à nettoyer la zone de l’accident.

“La réaction des intervenants ne s’est pas faite attendre”, conclut Jean-Philippe Leloup. “Tous, à l’unanimité, ont aussitôt ressentis leur niveau de sécurité transcendé !”