Poursuite silencieuse à 250 Km/H !

Philosophie de l’énergie propre à la Police de Zaventem

“Dans le cadre de l’achat des prochains véhicules électriques, un cahier de charge a été soumis à différentes marques comprenant entre autres: une puissante accélération de 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes, une autonomie minimum de 300 km et un grand coffre”.

Nos critères

Nos critères nous ont conduit vers Tesla, bien au-delà de nos exigences: un moteur de 385 KW (522 Ch: 261 Ch à l’avant et 261 Ch à l’arrière); une batterie de 85 Kwh pour une autonomie de 400 à 420 Km; une accélération de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes avec une vitesse maximum de 250 Km/h!” déclare le Chef de corps, Jan Van Thienen.

Sécurité first

La sécurité de cette voiture est liée à sa technologie, le temps de recharge, sa stabilité, équipée de nombreux capteurs électroniques et une maintenance quasi nulle. Elle est donc extrêmement économique dans le cadre d’un usage intensif.

A l’usage, les sensations sont bluffantes! Tout d’abord le silence est impressionnant et lorsqu’on appuie sur l’accélérateur on reste scotché au siège tout en conservant une très grande stabilité au sol!

Aucun conducteur ne peut nous échapper. En revanche, il permet une approche discrète afin de surprendre les auteurs de crimes. Des interventions rapides et sûres ainsi qu’un soutien aux zones de police adjacentes ou à la police fédérale des routes sont possibles.


Ecolage obligatoire

Conduire une électrique, ça s’apprend !

La conduite d’une électrique aussi puissante est bien différente d’une voiture classique et je ne veux que des conducteurs responsables au volant. Chacun doit d’abord suivre un cours de conduite avant de pouvoir s’asseoir au volant de la Tesla. Par exemple, un freinage simple consiste à relâcher la pédale d’accélérateur, car il n’est pas toujours nécessaire d’appuyer sur le frein. En raison du freinage électronique, les plaquettes de frein ne sont pas ou peu usées. Ce type de véhicule change complètement la façon d’agir et de réagir à toute situation tout en économisant la batterie.


Confort sonore en cabine

Le silence dans le véhicule augmente le confort des inspecteurs, ce qui contribue à une plus grande concentration en conduite et moins de fatigue pour le conducteur et ses collègues. En bref, la voiture convient aussi bien aux interventions rapides qu’aux patrouilles à faible vitesse.

L’équipement lumineux et sonore

Il a ensuite fallu choisir un équipement lumineux et sonore à la hauteur d’un tel véhicule.

Nous avons aussitôt testé la Valor, une rampe en ‘V’ plate et très discrète, connue pour être très performante. Toute fine, elle est très silencieuse et sa luminosité est incomparable, même de jour.

J’insiste aussi sur sa forme en ‘V’ qui marque toute la différence lorsqu’on franchit les carrefours, car elle projette sa luminosité aussi dans les angles morts. Sa manipulation est tellement facile pour passer du bleu au blanc et vice versa.

On a également surmonté la Valor du Trident, phare chercheur omnidirectionnel à LED. Impossible de ne pas nous voir ! Et bien sûr la sirène ameute tout le monde…


Jean-Pierre Van Thienen, Chef de corps de la Zone de Police de Zaventem en Belgique, est à la tête d’une équipe d’environ 121 personnes parmi lesquelles plus de 100 policiers soutenus par les collaborateurs administratifs indispensables au bon fonctionnement du corps.

Son travail et nombreuses de ses décisions se font en concertation étroite avec la Commune de Zaventem et d’Ingrid Holemans, bourgmestre. Tous deux sont très sensibles à l’énergie propre ce qui explique une démarche commune en ce sens.

De g. à d.: Alain Geeraets (Rauwers sales), Jean-Pierre Van Thienen (Chef de corps de la Zone de Police Zaventem) et Ingrid Holemans (Bourgmestre de la Commune de Zaventem)

Performance et énergie propre

Depuis 2006 le parc de véhicules (essentiellement diesel) est progressivement remplacé par des voitures à énergie verte: hybrides au début, ensuite au CNG (Compressed Natural Gaz) et à présent par des voitures électriques.

Il en va de même pour le futur commissariat, dont les travaux en cours s’achèveront vers 2022.

Tout ce qui peut être écologique est prévu: le chauffage (géothermie), la récupération de chaleur, la ventilation, etc. et bien sûr 20 points d’alimentation pour recharger les batteries des véhicules électriques avec le support de panneaux solaires sur le toit du commissariat, car d’ici là 90% du parc sera électrique. Les inspecteurs de quartier se déplacent également en mode éco avec leurs vélos électriques.